Compte-rendu du Conseil Municipal du 23 novembre

Lundi 23 novembre s’est tenue une séance du Conseil Municipal, toujours à huis-clos et toujours dans la salle Zinga Zanga. 25 points étaient à l’ordre du jour, visionnable sur le lien ci-dessous, dont voici un compte-rendu exhaustif.

Un hommage à Daniel Cordier

Le Conseil Municipal à débuté par un hommage à Daniel Cordier, Compagnon de la Résistance et ancien secrétaire de Jean Moulin décédé ces jours-ci. Il a été proposé de rebaptiser la Maison de la Vie Associative de son nom. Si j’ai évidemment voté pour, quelle infamie que des élus issus ou soutenus par le RN (parti fondé par d’anciens nazis et collabos) rendent hommage à un Résistant. Nous avons une bataille idéologique importante à mener sur le devoir de mémoire, ne surtout rien céder à l’extrême-droite.

Aides aux commerçants (rapports 4-5-6 et 25)

J’ai voté pour l’ensemble de ces rapports en soulignant cependant le fait que la majorité Ménard ne prévoit aucune condition à l’attribution de ces aides (notamment en terme de maintien de l’emploi). Par ailleurs je n’ai pas manqué de m’étonner des principes d’octroi des licences III par la ville, par une commission composé des élus en charge des commerces. C’est l’usage mais en terme de transparence, on repassera.

Débat d’Orientations Budgétaires (rapport 7)

Voici ci-dessous mon intervention, à ma grande surprise j’ai été le seul élu à voter contre.

Monsieur le Maire,

Il est impossible de commencer sans dire un mot du contexte national dans lequel nous tenons ce débat et particulièrement sur un Projet de Loi Finances 2021 qui passe complètement à côté de son sujet. La crise COVID a démontré, pour ceux qui en doutaient dont vous Monsieur le Maire, l’importance des collectivités locales dans la réponse aux enjeux socio-économiques, dans la gestion de l’urgence sanitaire.

L’Etat ne tire aucun enseignement, ne fait aucune remise en question de sa politique de désengagement, d’austérité à tous les niveaux, refuse de taxer les dividendes des GAFA, de supprimer les niches fiscales des grandes entreprises ou encore de rétablir l’ISF. Bref : il refuse faire contribuer le capital à son plan de relance et donc ne fait payer que le travail.

Le Plan de Relance « France Relance » qui est évoqué dans le rapport est l’illustration de cette politique d’apparat et il suffit se prendre le dossier de presse du préfet de Région pour s’en rendre compte. 100 milliards sur le plan national, 90 millions en Occitanie pour soutenir les collectivités et relancer la commande publique. Sur le papier cela peut sembler important mais il suffit de regarder le détail pour voir qu’il s’agit de mesurettes sans aucune cohérence entre elles.

Ainsi à Béziers ce sont 500.634 € fléchés pour la commune, portant sur des sujets aussi divers que les voies vertes et pistes cyclables, la sécurisation des équipements sportifs, et les écoles (réfection de sanitaires de 3 d’entre elles et mise en accessibilité d’une autre). Ce n’est pas un Plan de Relance, c’est de l’investissement au doigt mouillé sans avoir consulté les élus locaux ou les parlementaires. Je note au passage que vous n’avez pas jugé bon vous non plus d’en donner le détail dans votre rapport. Sur le long terme, je ne vois pas comment il pourra faire effet levier sur l’investissement public, vital à l’économie locale et fortement menacé.

Et vous Monsieur le Maire, avez-vous tiré des enseignements ? Vous avez été depuis votre élection le relais et le soutien des politiques libérales des gouvernements successifs, applaudissant des deux mains la contractualisation des dépenses de fonctionnement, cure austéritaire heureusement suspendue, jouant de zèle sur les suppressions de postes dans les services municipaux, multipliant le recours aux recrutements de contractuels. Comble du cynisme, alors que les agents municipaux ont été en première ligne durant cette période, vous les remerciez en leur retirant 15h de congés payés, et ce alors que rien ne vous y oblige. Même la crise sanitaire n’aura pas atténué votre haine du fonctionnaire et votre aveuglement ultra-libéral.

Quand on lit le rapport, on peine à se dire qu’il présente le Débat d’Orientations Budgétaires de la ville la plus pauvre de France. L’augmentation de la Dotation Globale de Financement nous le rappelle pourtant car ce que vous présentez comme un abondement de 90 millions d’euros de la Dotation de Solidarité Urbaine et de cohésion sociale est la traduction de l’appauvrissement de la population biterroise, ce qui ne semble en aucun cas être votre priorité. Je note par ailleurs qu’une fois de plus vous jouez sur les mots concernant la taxe d’imposition : la ville n’augmente pas ses taux mais l’état augmentant les bases, les biterrois payeront plus que l’an dernier. Pour finir il est bien difficile de débattre sur l’avenir de Béziers car le rapport que vous présentez est ne comporte que les obligations légales régissant la présentation du DOB. C’est votre droit mais c’est révélateur de votre politique, il y a plus d’informations sur vos choix politiques dans le JDB qu’au sein du Conseil Municipal. Par ailleurs, sachez que je tiens à la disposition de qui le veut dans cette salle, le rapport présentant le DOB de la Région Occitanie. Chacun pourra ainsi comparer l’action d’une collectivité qui investit et s’engage pleinement dans les défis de notre époque et celle d’une commune où l’ambition personnelle semble le seul credo de Robert Ménard (qui passe tout son temps sur les plateaux TV parisiens).

Mutualisation de services avec l’Agglo (rapport 14)

Suite à sa victoire à l’Agglo, Robert Ménard a fait le choix mutualiser certains services avec la Mairie. Ainsi il nous était proposé de voter pour créer un service commun du cabinet (5 postes), de la Direction Générale des Services (2 postes) du Service Administratif (6 postes) et de la communication (14 postes !).

Je passe rapidement sur le Cabinet, la DGS et le SA. C’est son choix politique de concentration des pouvoirs autour de sa personne, d’autres collectivités l’ont fait avant lui et beaucoup en sont d’ailleurs revenues car cela été peu efficace en terme de fonctionnement.

J’ai insisté sur la mutualisation de la communication, qui n’a comme autre finalité que d’assurer l’autopromotion d’un Président d’Agglo qui se conçoit comme super-maire de l’ensemble des villages. Pourquoi n’y a t-il que la ville de Béziers qui mutualise son service com sinon ? J’ai voté contre, le seul vote contre une fois de plus…

Pôle d’Échange Multimodal en gare de Béziers (rapport 24)

J’ai rappelé l’indigence de l’État sur le sujet, qui ne participe que sur la mise en accessibilité handicapé et encore qu’à moitié. Les sujets étant liés et m’appuyant sur les récents propos de Robert Ménard sur son refus d’une nouvelle gare TVG à Décathlon, j’ai proposé (puisque pour le coup je suis moi-même contre cette gare) que le conseil municipal s’exprime publiquement sur le sujet via une motion. Refus de Robert Ménard, qui se garde le droit de changer d’avis une nouvelle fois sur le sujet à l’avenir ! Affaire à suivre, les batailles pour le maintien et le développement de l’emploi cheminot sur le dépôt en dépendent également.

Recours aux contractuels (rapport 16), désignations de représentants de la ville (rapport 9)

J’ai souligné le recours de plus en plus systématique aux contractuels parmi les catégorie A, c’est à dire les personnels de direction. J’ai rappelé que le statut de la fonction publique est à la fois protecteur pour l’agent et l’usager. Robert Ménard, qui est pour la suppression de ce statut et qui préfère des agents à la merci de ses desiderata, a une fois de plus assumé ses positions.

Pour ce qui est des désignations des représentants de la commune dans les organismes extérieurs, j’ai voté contre comme à chaque fois que l’opposition en est exclue, seul une fois de plus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s