Compte rendu du Conseil Municipal du 6 avril 2021

Ordre du jour chargé pour ce Conseil Municipal avec quelques gros dossiers et l’injonction donnée par Robert Ménard en début de réunion « d’essayer de ne pas perdre de temps ». Injonction une nouvelle fois suivie à la lettre par sa majorité qui, les quelques rapporteurs mis à part, est restée murée dans un silence religieux frôlant la béatitude.

MOTION LIGNE DE L’AUBRAC

La séance a été ouverte par une motion « pour que vive la ligne de l’Aubrac », reprenant les positions de l’Association des Amis du Viaduc de Gabarit (AMIGA), reprenant eux-mêmes de nombreux combats syndicaux sur le développement du Fret et le maintiens de la présence humaine en gare et dans les trains. J’ai évidemment voté pour cette délibération, sans manquer de pointer l’opportunisme (électoral sans doutes) de celui qui vilipende les cheminots et le service public à la première occasion.

URBANISME

S’en est suivi la révision générale du PLU, dans la continuité des logiques politiques de Robert Ménard privilégiant le clinquant, le visible à une véritable cohérence dans le développement de notre ville. Vote contre, Thierry Antoine en fait de même, l’opposition de droite s’est abstenue.

FINANCES

J’ai voté contre les Comptes administratifs 2020 (Budget principal et Palais des Congrès), les Comptes de Gestion, les taux d’imposition des taxes directes locales et la DM-1 du budget principal. Voici ci-dessous mon intervention sur les questions financières.

 » Le compte administratif 2020, retraçant les dépenses et les recettes réalisées du 1er janvier au 31 décembre 2020 met en lumière une gestion de la commune bien moins idéale que celle que vous aimez nous présenter.

Tout d’abord, concernant la pression fiscale. Vous rappelez que vous avez maintenu le taux en baisse de 4% voté en 2014 et vous rappelez fort justement que les hausses de produits des taxes découlent des dispositions de la Loi Finance et de l’évolution des bases brutes. Laissons les pourcentages de côté quelques instants et prenons l’exemple d’une famille biterroise propriétaire d’un 150m2, issu donc de ce qu’on appelle la classe moyenne celle qui depuis quelques années regarde plus souvent derrière que devant elle, et regardons l’évolution sur sa feuille d’imposition de la taxe foncière, pour la seule part versée à la commune. Elle payait ainsi 770€ en 2013, dernier exercice Couderc, puis 746€ en 2014 suite à votre baisse de 4%. Comme vous vous êtes contentés de maintenir le taux de 2014, les mécaniques fiscales font qu’elle a connu une hausse exponentielle année après année, pour parvenir en 2020 au montant de 799€ soit une évolution de +2.35% depuis 2013.

Ainsi donc vous n’augmentez pas la pression fiscale, mais vous laissez l’Etat le faire, sur la feuille d’imposition cela ne fait pas de différence, à plus forte raison quand la population de la commune s’appauvrit, à commencer par sa classe moyenne. Je précise que rien ne vous interdisait de voter des taux négatifs pour compenser les hausses qui ne sont pas de votre ressort. L’opposition de gauche, Aimé Couquet en tête, vous l’a souvent suggéré.

Second point les investissements. Crise COVID oblige, il est normal que le taux de réalisation soit en retrait par rapport à ce qui était prévu. Il est néanmoins significatif de constater que les crédits inscrits aux opérations de prestige (Embellissement du centre-ville, liaison 9-écluses acropoles ou encore plan lumière) aient un bien meilleur taux de réalisation que d’autres tels que l’accessibilité, les écoles, le renouvellement de la Devèze ou les 5000 arbres pour Béziers. C’est significatif de vos choix de gestion.

Enfin, le CA 2020 pointe la dégradation du ratio de solvabilité, le rapport entre encours de la dette et épargne brute, passant de 4.5 à 4.7 années car si l’encours de la dette baisse, l’épargne brute baisse encore plus.

En conclusion, je dirai que ce Compte Administratif démontre clairement qu’en matière de gestion comme en matière d’embellissement urbain, vous avez un gout prononcé pour le trompe-l’œil. Je voterai donc contre le compte administratif du budget principal 2020. »

J’ai voté contre les décisions budgétaires de Robert Ménard.

PRIVATISATION, SERVICES MUTUALISES AVEC L’AGGLO, DESIGNATIONS DE REPRESENTANTS, FINANCEMENTS DES ECOLES PRIVES

Suite à ces deux gros morceaux, l’ordre du jour comportait de nombreuses délibérations n’appelant pas de débats particuliers mis à part :

  • Un avenant à la création du service commun communication, m’ayant permis d’y rappeler mon opposition.
  • L’approbation du passage au privé du futur parking De Gaulle, sur laquelle j’ai voté contre également.
  • Les désignations de représentants de la ville dans les établissements scolaires. J’ai voté contre, comme je vote contre toutes désignations excluant l’opposition. Tout majoritaire qu’ils soient, je m’étonnes d’être le seul à m’opposer à l’entrée de l’extrême-droite dans les établissements scolaires.
  • Dans la même veine, j’ai voté contre la modification des représentants de la ville au sein du CA de l’ABES.
  • J’ai voté contre la participation financière communale aux écoles privés, là aussi bien seul dans la défense de l’école publique et laïque, pourtant marqueur de gauche.

CENTRE DE VACCINATION

Une délibération rajoutée sur table concernait les repas des intervenants au centre de vaccination de Zinga Zanga (qu’il est d’ailleurs insupportable d’entendre prononcer « ZZ » par un Robert Ménard qui évite de montrer sa méconnaissance de la prononciation de l’occitan). Cette délibération a surtout permis à Robert Ménard de se donner une tribune sur l’état actuel des politiques de vaccination, lui permettant de taper à peu de frais sur la gestion catastrophique de l’état. Il « oublie » néanmoins de pointer le réel coupable, les logiques capitalistes qui empêchent les brevets des vaccins de devenir des biens publics et donc d’enclencher les politiques massives de vaccination qui nous permettront de sortir de cette crise sanitaire. Pas de profits sur la pandémie, tout le reste n’est que verbiage. J’en profite pour partager le lien vers la pétition, que je vous encourage à signer : https://noprofitonpandemic.eu/fr/

1 commentaire

  1. Merci pour ce compte rendu très clair et très concis. Je ne suis pas d’une très grande utilité étant donné ma méconnaissance de nombreux dossiers, mais j’apprends. Par ailleurs, j’approuve pleinement les décisions politiques que tu as prises lors de ce conseil municipal et qui sont en adéquation avec les orientations du parti communiste et de la liste ouverte que nous représentions. Je sais que ce ne doit pas toujours être facile de siéger et de défendre seul ces orientations mais nous sommes derrière toi. Bon courage !
    Fraternellement,
    Philippe Bonnefous

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s